Categories: Non classé

Quelques photos aujourd’hui pour vous faire découvrir un instrument traditionnel fraîchement ramené du Maroc: l’oud.

Les origines du oud sont vraiment très anciennes: en témoignent les fresques à son effigie sur le temple d’Hamourabi (Babylonie 1800 avant JC) et la tombe d’Ahmôsis (Egypte 1500 avant JC) où il était utilisé lors des cérémonies et des fêtes.

De par sa forme, il représente le luth oriental et s’apparente au “Barbat”, instrument d’origine perse qui, après s’être développé en Iran, s’est répandu en Moyent Orient et au Maghreb. Il devint alors populaire à Médine, lieu de rencontre des musiciens et luthiers, et voyagea jusqu’à en Europe grâce au oudiste Zyriab et notamment en Andalousie où son passage influença fortement la musique traditionnelle.

C’est au début du IXe siècle que l’instrument évolua vers sa forme actuelle – on pense d’ailleurs que la Chanson de Roland était jouée sur un instrument de ce type – qui est obtenue par l’assemblage de lamelles de bois en forme de voute. Cette caisse courbée devint une des caractéristiques du luth et de la mandoline italienne.

La tête de mon oud compte 12 chevilles mais il n’a que 9 cordes montées. Il s’agirait donc d’un accordage turc mais les accordages étant nombreux il est aussi possible d’en monter 11 ou 12 et de le faire varier.

Accordages arabes :

  • Sol La Ré Sol Do Fa
  • Ré Sol La Ré Sol Do, c’est l’accordage le plus utilisé.
  • Do Fa La Ré Sol Do
  • Do Mi La Ré Sol Do
  • Fa La Ré Sol Do Fa

Accordages constantinois (Algérie) :

  • Do La Ré Sol, accord en deux quintes embrassées.

Accordages turcs :

  • Ancien accordage turc classique : La Ré Mi La Ré Sol
  • Nouvel accordage turc classique : Fa# Si Mi La Ré Sol
  • Accordage turc/arménien : Mi La Si Mi La Ré
  • Accordage turc/arménien : Do# Fa# Si Mi La Ré
  • Accordage Cümbüş : Ré Mi La Ré Sol Do

L’instrument est vraiment magnifique et représente un vrai challenge musical notamment au niveau de la justesse: le manche ne comporte pas de frettes car les modes arabes utilisent les quarts de tons… Il ne me reste plus qu’à me procurer la fameuse méthode d’Abdou Ouardi! MERCI Maman pour ce chouette cadeau!